Cabinet d'Études Techniques des Environnements Propres

02 37 20 02 60

CETEP – Détermination des taux de renouvellement

Utilisation de gaz traceur

Pour vous aider à garantir la sécurité des personnes, des biens et des produits vis-à-vis des risques particulaires chimiques et microbiologiques, nous utilisons une technique performante : l’utilisation du gaz traceur.

La mise en œuvre d’un gaz traceur permet de réaliser notamment :

  • des mesures précises, spécifiques et en temps réel de transferts de polluants dans une installation ventilée,
  • des tests de confinement de locaux, de sorbonnes (confinement sorbonne) de laboratoire et de tout autre dispositif de ventilation localisé.

Le gaz le plus souvent utilisé est l’hexafluorure de soufre. La détection de la présence de ce gaz étant extrêmement fine, il est possible d’obtenir des valeurs de « fuite » à une très faible concentration.
De plus, il présente l’avantage d’être non toxique, non odorant et de n’être pas présent naturellement dans l’environnement.

Caractérisation des taux de renouvellement d’air

Au cours d’une injection continue de SF6 à l’entrée d’un « système » tel qu’un local ou une enceinte ventilée, on mesure l’évolution de sa concentration en sortie.
L’injection est arrêtée lorsqu’apparaît une concentration à l’équilibre « Ceq ». L’analyse de la décroissance de la concentration permet alors de calculer le taux de renouvellement du système étudié, d’évaluer son homogénéité et d’identifier d’éventuelles disparités ou anomalies.
L’avantage de cette technique est de tirer des conclusions sans équivalent avec une technique classique comme celle des mesures physiques basées sur les vitesses d’air.

Demandez un devis en ligne